Dès l’instant où vous devenez conscient de la folie du mental…

Dès l’instant où vous devenez conscient de la folie du mental, vous n’êtes plus pris dans la folie du mental.

Car le mental lui-même n’est pas le problème. [Le problème,] c’est vous confondre avec le mental, prendre qui vous êtes pour qui la pensée dit que vous êtes – c’est là que la souffrance commence.

Source

Related Articles

LES DONS DE L’INCERTITUDE

Votre immuable présence, la présence de Dieu, la saveur familière de la vie elle-même, l’intime Certitude que vous avez toujours cherchée dans le “monde”, toujours là, brillant de mille feux, pendant que tout change dans votre vie, comme il se doit. Le calme au beau milieu du chaos.

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Nicole Garcia

Je voud remercie de reprendre les traductions, ça me manquait !

Anandi Faure

Ah oui, mille merci pour ce travail de traduction qui illumine mes journées, quel que soit le temps.

Josette Paganoni

merci

Nicole de Rose

Bonjour est ce que quelqu un peut me dire pourquoi parfois les messages de Jeff sont en français , et que tous les autres en anglais ,mais quel dommage c est si beau ce qu il écrit ,” comme lui ” belle nuit a vous . Merci

Luc Carton

Comme il faut les mots pour s en defaire.apprendre et apprendre a desaprendre et connaitre pour oublier. ..et etre

Serge Pineault

le problème c est le mental pensent avec ton cœur c est l amour

Joëlle Renaud

?