Chapitre 3, Sujet 1
En cours

Amour Universel

02/10/2022
Chapitre Progress
0% Complete

Avant que je naisse, avant d’avoir 5 ans, 49 ans, 84 ans, avant que je meure,
Avant d’être étudiant, avant d’être enseignant, avant d’être artiste, commerçant, docteur, moine, prêtre, fermier, scientifique, chercheur spirituel
Avant d’être chrétien ou bouddhiste
Avant d’être bon ou mauvais, bien ou mal
Avant d’être dans le succès ou dans l’échec
Avant d’être illuminé ou l’inverse
Avant d’être un homme ou une femme Avant d’être ce corps-ci ou ce corps-là
Avant d’être une personne quelconque
Avant d’être « celui qui sait »
Avant d’être « celui qui ne sait pas »
Avant d’être ceci ou cela
Avant d’être quelque chose
Avant d’être quoi que ce soit
Je suis
Cette non-chose qui admet toutes les choses,
Ce vaste espace ouvert,
Illimité, incompréhensible,
Dans lequel chaque pensée, chaque sensation, sentiment, survient et s’en va,
Comme des vagues sur l’océan,
Toujours présent
Sans changement.
Je suis.  La vie elle-même.
Ce mystère.
Création, destruction.
Comme une grosse averse dans l’immensité…
Je suis né. L’absolu est relatif. Le temps. L’espace. L’expansion. La contraction. J’inspire et j’expire. Je suce le sein de ma mère. J’ai 5 ans, 49 ans, 84 ans. Je grandis et j’apprends. Je suis étudiant, enseignant, artiste, danseur, commerçant, docteur, mystique, moine, prêtre, fermier, scientifique, aventurier, meurtrier, voleur. Je suis un homme. Je suis une femme. Je suis homo, hétéro, noir, blanc, riche et pauvre, aimé et sans amour.
Je suis chaque mère, chaque père, chaque fils, chaque fille. Je suis chaque esclave dans l’ancienne Rome. Je suis chaque enfant dans les rues de Calcutta. Je suis chaque soleil qui meurt. La naissance de chaque étoile.  Je ne peux pas être quelque chose sans être rien du tout.
Je ne peux pas être rien sans être tout ce qui existe.
C’est la crucifixion et la résurrection.
C’est un amour au-delà de la compréhension.
C’est le battement de cœur du cosmos.
Je suis Cela. »

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires